Sites e-commerce : les erreurs à éviter

Votre projet commence enfin à prendre forme et c’est l’heure de créer votre site e-commerce ! Cependant, vendre sur internet demande une réflexion profonde au préalable et un équilibre parfait entre plusieurs facteurs, notamment ceux qui composent votre tunnel de conversion. Afin de démarrer sur de bonnes bases, voici les erreurs courantes des sites e-commerce à éviter pour assurer la rentabilité de votre entreprise en ligne.

erreurs-sites-ecommerce

Ne pas avoir de stratégie marketing claire

Avez-vous défini vos objectifs commerciaux ? Qui est votre public cible ? Comment positionnez-vous votre marque sur le marché ? Avez-vous réalisé une analyse concurrentielle ? Autant de questions auxquelles vous devez être capables de répondre.

Avec une stratégie marketing taillée sur mesure, vous saurez à qui vous adresser et choisirez les canaux de communication appropriés pour toucher vos futurs clients. Vous saurez également comment leur parler en adaptant votre message à leurs besoins, préférences et comportements d'achat. C'est le cœur même du marketing ! Car sans cette feuille de route, comment allez-vous promouvoir vos produits ou services sur le web ? Se démarquer de la concurrence deviendrait un vrai casse-tête et capter l'attention de votre audience cible, un véritable défi. Pourtant, chaque clic, chaque vue compte.

Ignorer l'ergonomie des sites e-commerce

Pour commencer, décortiquons les Core Web Vitals avec clarté ! Ces critères sont essentiels non seulement pour offrir une expérience utilisateur fluide sur mobile et ordinateur de bureau, mais aussi pour aligner votre site de vente en ligne avec les attentes de Google. Voici le trio à maîtriser :

Largest Contentful Paint : la vitesse de chargement

C'est le temps que prend votre page à afficher le contenu principal. Pour les sites e-commerce, cela signifie que les images, vidéos et autres contenus textuels doivent s’afficher dès le premier coup d'œil. Un menu bien structuré et des pages optimisées accélèrent ce processus et vous aident à gagner des places dans les résultats de recherche !

Interaction to Next Pain (INP) : l'interactivité

Le 12 mars 2024, Google a remplacé le First Input Delay (FID) par l'Interaction to Next Paint (INP) dans les Core Web Vitals. Contrairement au FID qui mesurait le temps de réponse à la première interaction, l'INP évalue la réactivité globale d'une page en considérant toutes les interactions utilisateur. Cette évolution permet une appréciation plus complète de la fluidité d'une page web, offrant ainsi un meilleur reflet de l'expérience utilisateur.

Core-web-vitals-2024

Cumulative Layout Shift (CLS) : la stabilité visuelle

Ce dernier paramètre mesure la stabilité des éléments visuels de votre page. Si les éléments bougent de manière inattendue, cela peut perturber l'expérience utilisateur.

Sans oublier l'ergonomie globale

En plus de ces aspects techniques, l'ergonomie globale du site doit être intuitive. Un menu clair avec des catégories bien définies, des liens accessibles, une visibilité optimale des éléments comme le panier d'achat et les boutons d'action augmentent le taux de conversion et génèrent plus de ventes. En combinant une ergonomie soignée avec l'optimisation des Core Web Vitals, votre site e-commerce sera bien positionné pour offrir une expérience utilisateur exceptionnelle. Vous améliorerez son classement dans les moteurs de recherche ! 💡

Créer son e-shop sans cahier des charges

Un projet bien conçu doit forcément entraîner la rédaction d’un cahier des charges précis. Ce document vous permet de concrétiser vos idées. Il va vous aider à y voir plus clair sur la charge de travail, d’anticiper d’éventuels problèmes et de budgétiser les coûts à supporter. Cette synthèse de votre projet e-commerce vous permet de ne rien oublier, mais donne aussi toutes les informations nécessaires au prestataire qui sera chargé de créer votre site. Vous vous assurez qu’il comprend parfaitement vos objectifs, vos besoins et votre image de marque.

Choisir le mauvais hébergement web

Lorsque vient l'étape de choisir votre hébergeur, considérez des critères spécifiques qui assurent la performance, la sécurité et la fiabilité de votre e-shop. Je vous présente donc un tableau détaillant les principaux critères à évaluer :

choisir-un-hebergeur-ecommerce

En dernier lieu, consultez les avis et les retours d'expérience pour évaluer la réputation et la fiabilité de l'hébergeur.

 

Opter pour un design graphique chargé

Dans l'univers actuel du webdesign, moins c'est souvent plus. Les sites e-commerce à la pointe optent pour une esthétique minimaliste, mettant en avant l'efficacité et la facilité d'utilisation. Un design écoresponsable, c'est encore mieux ! Adieu aux designs surchargés et aux animations Flash obsolètes, incompatibles avec de nombreux appareils (iPhone, iPad, etc.) et nuisibles au référencement naturel (SEO). L'objectif ? Offrir une navigation limpide et une structure de site logique, pour que vos visiteurs trouvent rapidement ce qu'ils cherchent sans se perdre dans un labyrinthe de pages.

Ne pas adapter son site marchand aux mobiles

Ne ratez pas le virage mobile ! Privilégiez un site responsive qui brille sur tous les types d'écrans, assurant une expérience utilisateur optimale sur les ordinateurs de bureau, tablettes et smartphones. En réalité, je vous conseille de développer d'abord la version mobile de votre site (Mobile First), ensuite la version bureau. Vous améliorerez l'accessibilité de votre site internet au plus grand nombre, et lui donnerez un coup de pouce précieux dans les résultats de recherche.

Rédiger un contenu de faible qualité

Vendre en ligne exige une bonne stratégie de Content Marketing ! Le contenu est roi sur internet et vous devez l’utiliser pour valoriser vos offres et inciter les clients à passer commande sur votre site e-commerce. Le marketing de contenu est aussi un allié indispensable à votre référencement naturel. Rédigez des fiches produits uniques SEO-friendly bien structurées* pour obtenir de la visibilité sur la Toile et convertir vos visiteurs. Enfin, ajoutez aussi un blog à votre e-commerce afin de :

✔️ Produire des articles de blog frais régulièrement.

✔️ Guider vos clients dans leurs achats (liens vers vos produits).

✔️ Gérer votre e-réputation.

✔️ Montrer votre expertise.

✔️ Humaniser votre entreprise.

Relayez vos articles sur les réseaux sociaux (Pinterest, Instagram, TikTok, etc.) et au travers de vos campagnes d'emailing marketing.

*Un contenu structuré avec une hiérarchie claire de titres (title, H1, H2, H3, etc.) profite aux moteurs de recherche pour l'indexation et aux internautes pour la navigation. À ce sujet, je vous invite à lire mon article.

balises H1, H2, H3 pour les sites e-commerce

Négliger le référencement naturel (SEO)

De nombreux sites e-commerce négligent encore leur référencement organique. Si vous voulez réussir, vous ne pouvez pas lancer un e-commerce sans un contenu pensé par et pour les clients. Il faut absolument faire une recherche SEO au préalable, pour découvrir les mots-clés et requêtes utilisés par votre cible. N’oubliez pas de travailler la longue traîne*, pour ensuite construire un contenu de qualité autour des expressions utilisées par vos clients sur les moteurs de recherche. Il convient aussi de maîtriser les bases du référencement naturel, pour savoir où placer les mots-clés, comment les utiliser et les techniques SEO pour drainer du trafic sur son site.

🔎*La longue traîne désigne les expressions de plus de 3 mots, destinées à trouver des produits précis. Par exemple : « chaussures randonnée pour homme », « mascara bio noir waterproof », « guitare électronique fender débutant »…

Ne pas optimiser ses fiches produits

Manque de temps, d'envie ou d'inspiration, vous faites l'impasse sur les fiches produits ? Pourtant, la fiche produit est l'unique lien entre votre commerce en ligne et vos clients, c’est elle qui joue le rôle de conseiller vendeur. Les internautes veulent être assurés de faire le bon choix avant d'acheter.

Soignez la rédaction de vos fiches produits avec une description détaillée et complète qui met en avant les caractéristiques, mais surtout les bénéfices de vos produits. Anticipez les questions de vos visiteurs en vous mettant à leur place (conseils d'utilisation, conseils d'entretien, etc.). Choisissez des photos professionnelles de grande qualité, où vos produits sont mis en situation pour aider les futurs clients à se projeter. Marquez les esprits ! Évoquez également vos services additionnels comme le service client, la livraison express, les bons d'achats, etc, et assurez-vous d'inclure les avis des clients.

exemple-fiche-produit-efficace

Pour obtenir une idée complète de ce qu'est une fiche produit presque parfaite, je vous recommande de consulter les fiches produits de Décathlon.

Compliquer le tunnel de vente e-commerce

Le point faible de nombreux sites e-commerce réside dans la complexité du tunnel d’achat, pouvant entraîner des abandons de panier. Pour optimiser votre parcours d'achat : allez à l'essentiel. Par exemple, ne demandez à vos clients que le nécessaire pour l’envoi de leur commande et n’obligez pas à créer un compte. Croyez-moi, cette procédure rebute plus d’un visiteur ! Envoyez également le récapitulatif de commande au plus vite (achats des clients, frais de livraison, etc.) pour qu’ils disposent rapidement de toutes les informations. Pour garantir une expérience d'achat fluide, pensez à proposer une variété d'options de paiement pratiques, telles que PayPal. Enfin, pensez à sécuriser votre site avec le protocole HTTPS pour renforcer la confiance des visiteurs.

Sous-estimer le customer care (ou service client)

La satisfaction client doit être au cœur de votre activité. Comme je le répète souvent, il est toujours moins coûteux de fidéliser un client que d’en prospecter un nouveau. Et puis, à notre époque où chaque avis compte, un service client réactif et efficace, c'est le gardien de votre image de marque. Soyez toujours là pour répondre à vos e-mails et surveillez de près vos réseaux sociaux (e-réputation). Et si jamais un petit nuage passe au-dessus d'un client, pas de panique ! Trouvez la solution qui non seulement va vous permettre de le conserver, mais aussi, qui sait, faire de lui un de vos plus grands fans.

Créer sa boutique en ligne seul

Si vous n’avez aucune compétence en création web et webmarketing, ne vous lancez pas seul dans l'aventure. Pourquoi perdre du temps et de l'énergie inutilement ? Mieux vaut prévoir un budget pour la création d’un site internet professionnel, qui sera rentabilisé en quelques mois, que devoir tout recommencer. Imaginez le désarroi : tout reprendre à zéro après des semaines de labeur — une situation plus commune qu'on ne le pense !

La création de sites e-commerce demande une réflexion profonde au préalable sur sa structure, mais aussi sur tous les services annexes qui seront proposés. Il convient de tout mettre à plat à l’aide d’un document, qui sera votre pense-bête durant tout le développement. Avec un cahier des charges bien conçu, un prestataire compétent pourra créer un site e-commerce à la fois ergonomique, attrayant et optimisé pour le SEO.

F.A.Q

À présent, voici trois questions qui me sont régulièrement posées :

Comment mesurer et améliorer les Core Web Vitals ?

Pour optimiser les performances de votre site e-commerce en fonction des métriques, vous pouvez utiliser des outils tels que Google PageSpeed Insights, le rapport Core Web Vitals dans Google Search Console, et l'extension Chrome pour les Core Web Vitals​​.

Qu'est-ce que l'analyse concurrentielle e-commerce ?

L'analyse concurrentielle étudie ce que font vos concurrents pour comprendre ce qui fonctionne bien (et ce qui ne fonctionne pas) dans votre secteur. Pour démarrer, listez vos principaux concurrents et visitez leurs sites e-commerce. Notez leurs points forts, comme un design accrocheur ou des fiches produits bien renseignées, mais aussi leurs faiblesses. Utilisez des outils en ligne afin d'obtenir des insights sur le trafic de leurs sites, les mots-clés pour lesquels ils sont bien classés, et plus encore. C'est un excellent moyen d'affûter votre stratégie et de vous démarquer.

Est-ce que le RGPD est applicable pour les sites e-commerce ?

Oui, absolument. Il s'agit de s'assurer que vous respectez bien le « Règlement Général sur la Protection des Données » en Europe. Cela englobe le consentement explicite des utilisateurs avant de collecter leurs données, la sécurisation de celles-ci, mais aussi de leur fournir un moyen clair de se désabonner ou de modifier leurs informations. Je vous conseille de consulter un expert juridique pour s'assurer que votre site est en parfaite conformité.

🔵 Ce qu'il faut retenir

Voici un bref rappel des points essentiels à retenir pour éviter les erreurs sur votre e-commerce :

✔️ Priorisez l'ergonomie de votre site pour une expérience utilisateur fluide et Google-friendly.

✔️ Optimisez les Core Web Vitals pour améliorer la vitesse, l'interaction et la stabilité de vos pages.

✔️ Rédigez un cahier des charges détaillé pour bien planifier votre projet.

✔️ Choisissez un hébergement web fiable.

✔️ Optez pour un design simple et adaptatif pour une navigation facile sur tous les appareils.

✔️ Ne négligez pas le SEO et le contenu de qualité pour être visible sur les moteurs de recherche.

✔️ Simplifiez le tunnel de vente pour éviter les abandons de panier.

✔️ Fournissez des informations complètes sur vos produits pour guider les acheteurs.

✔️ Offrez un service client réactif pour fidéliser vos clients.

✔️ En cas de manque de compétences, faites appel à des professionnels pour créer votre site.

Prêt à démarrer votre boutique en ligne sur de bonnes bases ? Contactez-moi pour mettre en place une stratégie SEO sur mesure et développer votre visibilité en ligne !




Partager sur

Réservez votre audit SEO

Ne laissez pas la concurrence vous devancer !